Les origines des mots bredele, spéculos et gingerbread sont aussi passionnantes qu'appétissantes.

Bredle, spéculos et gingerbread : origines, étymologies et un peu de magie de Noël !

Nos traditions de Noël nous sont pour beaucoup venues du Nord de l’Europe. Les marchés de Noël ? Allemagne. Les biscuits de Noël ? Allemagne. Le sapin de Noël ? Lettonie, Estonie ou Alsace allemande, on ne sait pas vraiment, mais c’est au Nord. Alors empaquetez votre brosse à dents et votre dentifrice : nous partons déguster des friandises de Noël du Nord de l’Europe !

Lire la suite »
Pourquoi mange-t-on du chocolat à la Saint-Valentin ?

Origine du mot chocolat : Pourquoi offre-t-on du chocolat à la Saint-Valentin ?

Pour la Saint-Valentin, croquons à pleines dents le mystère du chocolat. Quelle est l’origine du mot chocolat ? Que nous raconte son étymologie ? Pourquoi offre-t-on du chocolat à la Saint-Valentin ? Cette enquête étymologique nous emmène là où le chocolat a été dégusté pour la première fois et comment il est passé d’élixir de vie, à une preuve d’amour pour l’être aimé en passant par une potion satanique.

Que vous soyez plus chocolat au lait, noir, à la fleur de sel ou à 97% (respect pour ce dernier), le chocolat est partout autour de nous. Les rayons biscuits et sucreries ont été complètement chocolatés à la manière d’un Augustus Gloop tombé dans le lac en chocolat de Charlie et la Chocolaterie.

Lire la suite »
livre à l'encre noir ouvert sur un bureau en bois

Origine du mot grimoire ou comment la grammaire, c’est de la sorcellerie ! (Halloween Special !)

D’où viennent les mots grammaire et grimoire ? Pourquoi se ressemblent-t-ils autant ? Frissons étymologiques garantis !

Il n’y a rien de plus palpitant, de plus ensorcelant, même, que la grammaire, non ?

Non. On est bien d’accord.

Et pourtant, « grammaire » et « grimoire » ont un point commun, ce qui augmente l’attrait du mot grammaire de 280% d’un coup.

Lire la suite »

5 anecdotes sur les mots pour briller en société cet automne

Pour se mettre dans l’ambiance, voici un petit glossaire automnal à lire avec une tasse fumante de thé parfumé à la châtaigne et une part de tarte à la citrouille ! Sortez vos plaids, on est partis pour une tournée des mots les plus emblématiques.

1. La citrouille. Le mot « citrouille » vient du latin citrus : le citron. Pourquoi ? Parce que les premières citrouilles étaient jaunes et rappelaient la couleur du citron ! Mais ce n’est pas tout, lire l’article.

Lire la suite »
Origine du mot thé.

Origine et histoire du mot thé : S’il avait été importé chez nous en bateau, il s’appellerait chaï !

Enfilez votre pardessus et vos bottes de pluie, nous embarquons pour une exploration du mot « thé » ! Préparez-vous à découvrir les origines et l’étymologie de cette liqueur, au fil de cette nouvelle série intitulée Une petite histoire du mot « thé ».

J’ai récemment découvert que le thé ne se résumait pas aux sachets criards de chez Lipt**, mais qu’il existait différentes sortes de thé (Pu-erh, Oolong, fumé…), et que la qualité du thé varie grandement d’une marque à l’autre, et même d’une gamme à l’autre. Mon flair m’a indiqué que le Oolong recelait une étymologie passionnante. J’ai alors décidé de mener l’enquête, non pas entre les pages soyeuses d’un dictionnaire, mais en face à face avec un connaisseur en la matière.

Par un matin gris d’octobre, j’ai rencontré Amaury, qui tient le salon de thé Paï-Sho à Dijon. Je suis entrée dans la minuscule boutique en me demandant où nous allions nous installer pour discuter.

Lire la suite »
L'origine du mot Halloween

Les origines amusantes de 5 mots pour fêter Halloween

Halloween est de retour, alors profitons-en pour revisiter les perles puantes qui se cachent dans les recoins poussiéreux de ce blog. Combien d’articles réussirez-vous à lire sans faire des cauchemars ?

1. Halloween. Sous ses airs de fête enfantine, Halloween est la contraction de All Hallows Eve, « la veille de tous les saints », car le 31 octobre se trouve la veille du 1er novembre désigné jour de Tous les Saints (Toussaint) par le pape Grégoire III. All Hallows Eve supplanta alors la fête des morts celtique appelée Samhain, nuit où les fantômes venaient visiter les mortels, qui se déguisaient en fantômes pour se faire passer pour l’un des leurs.

Lire la suite »

L’origine incongrue du mot chauve-souris (Halloween spécial !)

Quelle est l’étymologie du mot « chauve-souris » ? De quelle langue ancienne vient ce mot ? Cet article répondra à ces questions.

Mais surtout, surtout, il répondra à la question du jour : pourquoi la « chauve-souris » est-elle « chauve » ?

D’où vient le mot « chauve-souris » ?

La « chauve-souris » vient d’un mélange inattendu celte-latin. Si je pouvais remonter le temps, je choisirais d’explorer l’époque juste avant la conquête romaine des peuples gaulois, et je ferai un dictionnaire de la langue celte. En effet, peu de mots celtes ont survécu en français, à part quelques raretés comme chemin et bouc. Alors découvrir un mot mi-latin, mi-celte, c’est l’équivalent d’une licorne étymologique !

Lire la suite »
L'origine et l'étymologie de la gaufre.

Origine du mot gaufre : Étymologie et différences entre gaufre belge, liégeoise, française, suédoise…

D’où vient le mot « gaufre » ? Quand cette gourmandise a-t-elle été créée ? De quel pays vient-elle ? Cet article répondra à ces questions, et à bien d’autres encore (il y a même un bonus !).

La gaufre est une invention culinaire plus ancienne qu’on ne le penserait. Son ancêtre, appelé « oubli », remonte à la fin du Moyen-âge, où elle était mangée en fin de repas pour se remémorer la mort du Christ. Entre-temps, elle a fait un petit Tour d’Europe, est devenue un incontournable des goûters du mercredi après-midi et s’est déclinée en 50 nuances de recettes différentes.

Retrouvez la suite des aventures de la gaufre au pays de Tintin et de la vérole via l’insulte « moule à gaufre ».

Lire la suite »

Étymologie d’acédie : Le péché capital tombé dans l’oubli et son histoire [Courrier des lecteurs #6]

D’où vient le mot acédie ? Que signifie-t-il ? Ce courrier des lecteurs nous emmène au tout début du christianisme, lorsque la liste des sept péchés capitaux n’était pas encore gravée dans la pierre, d’ailleurs, il n’y en avait même pas 7.

J’aurai peut-être une enquête privée sur l’étymologie sur le mot « Acédie ». Lors de mes recherches sur les pêchées capitaux, je suis tombée sur ce mot qui semble être oublier dans le Français moderne. L’enquête sera peut-être rapide, mais redécouvrir un mot oublié serait plus intéressant.

Petite Dys Curieuse
Lire la suite »