Remontons les traces du « lampadaire » dans le dictionnaire

D’où vient le mot « lampadaire » ? De « lampe », me direz-vous. Oh là manant, ce n’est pas si simple !

A l’origine, quand l’humble et modeste (comme son nom l’indique) Bourgeois de Chateaublanc inventa le réverbère, et ben ça s’appelait un réverbère, et personne ne se posait de question.

Et puis un jour, un type qui était tombé petit dans la potion latine s’est dit : « Han mais cette structure verticale portant une lueur ressemble vachement à ces petites nymphes tombées dans l’oubli qui brandissaient des torches pour éclairer la déesse Hécate dont personne ne connaît plus le nom ! » Les nymphes en question s’appelaient les « avernales » en Latin, et les « lampades » en Grec, et vous imaginez bien la suite…


💬 Pour commenter, c’est facile, il suffit d’indiquer un pseudo et de valider ! Pas besoin de renseigner d’e-mail ou de site web (sauf si vous voulez être averti quand quelqu’un répond à votre commentaire, par exemple si vous me posez une question !).

Une femme nue est portée par un homme qui tient une épée et un flambeau sur fond de ciel nocturne

Hécate, déesse porteuse de flambeau, à l’origine du mot lampadaire

sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lampades

image : Hécate au pastel par Maximilián Pirner (français), 1901

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s