Enquête privée #3 : étymologie de louper

Quel est le rapport entre une loupe et un ratage, me demande un lecteur épatant ?

Rien du tout. Quiche lorraine sucrée par inadvertance, radar destructeur qui ne fait que cuire les sandwichs, tarte aux pommes retournée, etc., tous ces loupages doivent leur nom à un mot du XIXè s. qui est tombé dans l’oubli. Sortez vos plumeaux, nous allons le dépoussiérer sur le champ !

Le mot « loup » au sens de ratage vient de l’argot des typographes au XIXe s.. Le typographe travaille chez l’imprimeur. Le travaille du typographe consistait alors à assembler sur la presse les petits blocs métalliques où figurent en relief chaque lettre pour créer une page de texte. Lorsqu’un typographe disait qu’il avait fait un loup cela désignait un défaut d’exécution dans un travail. Rien à voir non plus avec l’animal à longue dents et oreilles, amateur de vêtements de mémé qui vient de lupus en latin, qui désignait déjà ce prédateur sauvage. Aujourd’hui, nous employons « louper » au sens de rater quelque chose, ce qui n’est pas le cas de cette enquête privée rondement menée !

L’étymologie du verbe « louper » n’a rien à voir avec la loupe.

Sources

https://www.cnrtl.fr/etymologie/louper
https://www.cnrtl.fr/definition/academie8/louper
Publié originalement le 20/02/19

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.