Tout savoir sur le saule cogneur de la saga Harry Potter

Après avoir analysé les noms de personnages célèbres, comme Albus Dumbledore ou Nagini, c’est au tour du saule cogneur de livrer ses secrets.

Sachant que l’œuvre de J.K. Rowling est en anglais à l’origine, on peut se poser plusieurs questions à son sujet.

Quelle est la traduction du saule cogneur dans la version originale ? Quels indices J.K. Rowling a-t-elle donnés aux lecteurs anglais en choisissant son nom ? Et enfin : quels choix de traduction ont été faits pour essayer de rendre en français ce que J.K. Rowling a voulu faire passer ?

Traduction du saule cogneur en anglais

J.K. Rowling a baptisé le saule cogneur Whomping Willow, en s’inspirant du weeping willow (le saule pleureur, et weep veut aussi dire pleurer). Le verbe whomp signifie grosso modo « cogner ». On peut aller plus loin et explorer ce qui a été perdu ou gagné en traduisant whomping willow en français.

L’indice que le nom anglais donne… mais pas le français

Pourquoi whomp ne signifie que grosso modo « cogner » ? Parce que le verbe whomp (au sens de frapper) en dit plus que ça sur ce coup dans le nez, car il décrit :
1) l’action de frapper
2) et aussi le son que cela produit, à savoir, d’après le Merriam Webster (un dico de référence américain), soit « SLAP ! » (plus une gifle), soit « CRUNCH ! » (ah, le nez est cassé), soit « CRASH ! » (… un trou dans le mur ?).

treddy-chen-qAfdK3egKp0-unsplash

Comme son nom l’indique, le saule cogneur peut faire de sacrer dégâts.

Donc, le mot whomp désigne le son d’un truc qui s’écrase avec bruit, car à l’origine c’est une onomatopée, à savoir que le bruit produit par le saule cogneur qui frappe en tous sens ferait « WHOMP ! WHOMP ! WHOMP ! ». Beaucoup de mots en anglais décrivent ainsi le bruit que tel truc fait, on appelle ça un mot d’origine « imitative ». Un peu comme quand on dit « Paul, tu t’es encore splurtché de la compote sur le t-shirt », ou « hier, ma tante s’est empafée dans la porte vitrée), sauf qu’en anglais ce sont de vrais mots, sérieux, et tout et tout.

Une traduction plus sonore que « saule cogneur » serait un truc du genre « saule crasheur ». Comme ça, on aurait une idée de l’effet sonore d’un coup de branche dans la tronche. Je trouve que le français, même en littérature fantaisie jeunesse, est beaucoup plus rigide que l’anglais, qui autorise une plus grande marge de manœuvre à la créativité et aux jeux de mots des auteurs.rices. D’où le choix plus conventionnel et orthodoxe du traducteur, si on peut dire.

Le saule « gagneur »

Beaucoup de mots ont plusieurs sens, et whomp a un deuxième sens tout à fait opportun : battre à plate couture.
Voilà qui annonce la couleur, l’issue d’une confrontation avec le saule cogneur est claire (surtout quand on lui fonce dessus avec une vieille guimbarde volante), ainsi que son avantage indiscutable sur quiconque tenterait de se mesurer à lui. Grâce à son nom, on sait tout de suite qu’on a définitivement affaire à un opposant de taille, dangereux. Un boss, quoi. Mais bon, « saule gagneur », c’est vraiment pas possible comme choix…

Conclusion

En changeant le saule pleureur en saule badass, autrice et traducteur mettent un soupçon d’inattendu dans un nom d’arbre tout à fait banal pour montrer qu’il n’est pas comme n’importe quel saules pleureurs moldus (et que les parapluie anti-chocs devraient déjà être inventés !).

L’essentiel en quelques points

  • En anglais, le Saule cogneur s’appelle whomping willow
  • Whomp signifie frapper bruyamment

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui… Sauf si vous en voulez encore !

Bonus pour les passionnés

Quand y en a plus, y en a encore ! Une dernière chose intéressante avec ce nom, ainsi qu’avec sa traduction en français, c’est l’amour de J.K. Rowling pour les jeux de sonorité (et ça aussi, c’est un sacré défi pour les traducteurs !).

Jeu sur les sonorités

La référence dans le langage de tous les jours, c’est le saule pleureur. La différence entre un vrai saule pleureur et le saule cogneur de l’univers potteresque est que ce dernier vous matraque avec ses lourdes branches, réduisant en purée les personnes qui se seraient un approchées un peu trop près du passage secret qu’il protège. J.K. Rowling, puis le traducteur, vont imiter les sons du nom « saule pleureur », pour que le saule cogneur paraisse étrangement familier. Comme si on avait une impression de déjà-vu… alors que c’est une pure création à la Rowling !

En anglais

Whomping/weeping

–        les deux font 2 syllabes
–        ils ont 4 sons en communs :
W-P-EE-NG

En français

Cogneur/pleureur

–        les deux font aussi 2 syllabes
–        ils ont 2 sons en commun + o/eu qui sont assez proches
O/EU+EU-R

Whomping est  au participe présent, ce qui nous donne « saule cognant ». Bon, comme c’est moche, on comprendra qu’il soit plus effrayant de donner un côté acteur à son nom, avec le mot « cogneur » (-eur indique qu’on fait l’action, comme dans « décideur », celui qui décide ; « joueur », celui qui joue…). Et magie ! C’est comme le saule pleureur (qui a des branches fines et tombantes comme des larmes).

Je trouve que c’est sur le plan des sonorités que le traducteur a vraiment réussi à rester fidèle ! Voilà, c’est fini pour aujourd’hui, vous pouvez ranger vos manuels L’Étymologie de Poudlard… ou filer à la bibliothèque pour en lire un autre chapitre :

Dictionnaire franco-anglais de l’étymologie des mots magiques et origine des grands noms de la sorcellerie

Par Jasper Lipopette (aka Le Détective des mots avec une cape)

Partie I
Origine des grands noms de la sorcellerie

Chapitre 1: Bellatrix Lestrange
Chapitre 2 : Nagini
Chapitre 3 : Albus Dumbledore I
Chapitre 4 : Albus Dumbledore II
Chapitre 5 : Severus Rogue
Chapitre 6 : Newt Scamander
Chapitre 7 : Rubeus Hagrid

Partie II
Encyclopédie des animaux et plantes à l’étymologie fantastique

Chapitre 1 : Fumseck
Chapitre 2 : Le saule cogneur
Chapitre 3 : Le niffleur

Partie III
Manuel de métamorphose des noms de lieux magiques en langue anglaise et leurs origines

Chapitre 1 : Poudlard

Partie IV 
Aide à l’étude des acronymes, sigles et autres néologismes du monde des sorciers

Chapitre 1 : La noise

Sources

Harry Potter and the Prisoner of Azkhaban, J.K. Rowling
https://www.merriam-webster.com/dictionary/whomp

6 réflexions sur “Tout savoir sur le saule cogneur de la saga Harry Potter

  1. Je viens de lire tous les chapitres publiés du manuel l’Étymologie et j’adore ce que tu fais! Ça serait super que tu fasses également le nom de Severus Rogue (Severus Snape)! J’ai hâte de lire le prochain chapitre!!
    Au plaisir!^^

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Laurianne ! Merci beaucoup pour ton message, je suis super contente que L’Étymologie de Poudlard te plaise autant. Super idée, j’hésitais entre plein de trucs, alors je m’occupe de Severus Rogue dans le prochain chapitre 😀

      J'aime

  2. Je ne connaissais pas le nom de cet arbre en anglais, whomping willow, puisque mon contact avec Harry Potter ne s’est fait qu’en français (je n’étais pas bilingue à l’époque). J’adore l’analyse de néologismes comme celui-ci!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.