Un « morceau » un peu difficile à avaler

Il n’est pas si courant que le français, l’anglais et l’allemand s’accordent sur la création d’un mot. Eh bien en voici un exemple avec la façon de dire « petit morceau » dans ces trois langues.

Commençons par le français « morceau ». Dérivé de « mors », c’est-à-dire la partie d’une bride mordue par le cheval, ils viennent tous les deux du verbe mordre. Détail important pour la suite : le « morceau » désignait à l’origine une portion de nourriture qu’on vient de mordre, à savoir une « bouchée ».

Maintenant, l’anglais bit, qui désigne depuis le XVIIème s. une petite unité de temps, de longueur, de nourriture… Eh bien c’est le participe passé de bite, mordre. C’est donc la même image que « morceau » !

Et pour finir, l’allemand bisschen, est composé du suffixe -chen qui dénote une petite taille, et bissen… la bouchée (petite), de beissen : mordre !

Alors, c’est pas si compliqué de se mettre d’accord !

ea241cfb0ebf6570f4cd5883ff3185e0

sources :
https://www.duden.de/rechtschreibung/bisschen
https://www.duden.de/suchen/dudenonline/Bissen
https://www.etymonline.com/word/bit
http://www.cnrtl.fr/definition/morceau
https://www.littre.org/definition/morceau

image : Dasha Horb

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.