À propos

Le Détective des mots, c’est un article chaque semaine pour découvrir les origines d’un mot. Vous y trouverez culture, humour, anecdotes sur des figures historiques et littéraires et les mythes grecs et romains comme vous ne les avez encore jamais vus.

Que fait le Détective des mots ?

Considérer l’étymologie comme une enquête, c’est considérer que remonter l’origine des mots à la manière de Sherlock Holmes (l’opium en moins) apporte le suspense, les retournements de situation, les faits divers et le gai savoir d’un livre de Conan Doyle. D’ailleurs, l’étymologie a ses cold cases : ces mots dont l’origine ne remonte pas plus loin que l’impasse scellée d’un péremptoire « origine obscure ». En cela, ledetectivedesmots.fr aspire à être un dictionnaire singulier qui intrigue, informe et divertit ; auquel le lecteur peut poser ses questions et recevoir une réponse dans ces mêmes pages. Approcher la langue en détective, c’est penser la culture comme une source d’émerveillement et de partage. Ses grands principes : précision et facétie.

eh, mistenflûte !
Mistenflûte : un sobriquet au charme désuet.

Les enquêtes privées

Les enquêtes privées, c’est le courrier du cœur étymologique des lecteurs et lectrices (appelés ici « Watsons »). Poser une question d’étymologie, obtenir une réponse personnalisée, en faire profiter les autres amateurs des langues ; voilà la recette de cette rubrique.

En savoir plus…

Les langues sont des fleuves dont les eaux sont politiques

J’ai un intérêt pour les mots, de leur naissance à leur mort. Leur existence a une justification et leur disparition, un sens. Souvent plusieurs, et en débattre me semble plus cohérent que tenter de les nier ou de les contrecarrer. Pourquoi un mot tombe dans l’oubli ? Pour quelles raisons un autre ressuscite ou apparaît ? J’observe avec attention la langue (re)devenir personnalisable, sur-mesure, se redéfinir à l’instar des identités féminines ou de genres dont la place dans la société est en pleine métamorphose.

L’étymologie, comme les langues, est toujours inachevée, toujours en mouvement, et c’est ce que je veux faire sentir à travers mes articles.

Angles de vue

Féminisme

Je pense que les mots sont des témoignages de l’Histoire, et qu’en transparence, on peut distinguer la vie quotidienne passée des locuteurs d’une langue, la façon dont ces personnes désignaient les choses, ce qui était important pour elles. Tout comme l’adage disant que l’Histoire est écrite par les vainqueurs, les mots utilisés pour et/ou par les femmes ne sont pas anodins, et leur étymologie peut révéler connotations, réalités historiques et jeux de pouvoirs contenus entre leurs lettres.

Si vous partagez mon intérêt, vous pouvez suivre ma série d’articles féministes.

Galactogène : définition et origine

Harry Potter

Je m’intéresse au soin porté par J.K Rowling à la construction d’un univers entier où les sorciers vivent dissimulés au milieu de nous. Soin que l’on retrouve dans le choix minutieux des noms de personnages, mais aussi des nombreux néologismes créés pour désigner créatures, lieux et objets propres à ce monde imaginaire. Retrouver l’origine de ces mots inventés dévoile souvent des clins d’œil mythologiques ou littéraires et des indices sur ce qu’ils désignent. Dans le cas des noms propres cela peut être un trait distinctif, voire une prophétie auto-réalisatrice concernant la vie du personnage qui le porte.

Si vous êtes une Potterhead intriguée par les mots créés par J.K. Rowling, pointez votre baguette sur ce portoloin virtuel :