Origine de la Chandeleur : Histoire et étymologie d’une fête des lumières très gourmande

La chandeleur est, comme son nom ne l’indique absolument pas, la fête des crêpes. Quel est le lien entre la chandeleur et des crêpes ? La fête des crêpes porte en effet un nom qui fait davantage penser à une chandelle qu’à une crêpe… Il faut dire que la chandeleur et la « chandelle » se ressemblent beaucoup plus, et non sans raison. Ce que l’on remarque moins aisément, c’est le lien entre chandeleur et « candélabre ». Tous deux viennent du latin candela, la chandelle !

À l’époque romaine, la chandeleur s’appelait festa candelarum (fête des chandelles), et impliquait force processions aux flambeaux. Est-ce que cette frénésie lumineuse était le résultat de mois plongés dans l’obscurité ? Peut-être pas autant que nous, vu qu’ils ne subissaient pas le changement d’heure, eux. Mais un peu quand même, puisque cette fête célébrait le retour de Proserpine, déesse de la Lumière après avoir passé trois mois entiers à errer sur Netflix tandis que son mari Pluton régnait sur le Royaume des Morts (ambiance).

En tout cas, début février, il était question dans les fêtes païennes (celtiques et romaines) de purification quand l’hiver touchait à sa fin. Rien de tel qu’une petite flambée pour nettoyer (symboliquement) tout ça !

Couverture du magazine américain Life, spécial chandeleur.
Couverture du magazine américain Life, spécial chandeleur.

Le « ch- » de chandeleur et de chandelle est venu bien plus tard, au XIè. s.. Le candélabre en a eu un brièvement, entre le  XIè. et le XIIIè. s., mais il l’a perdu en route.

Maintenant, pourquoi faire des crêpes au lieu d’allumer des bougies ? Parce que c’est péché que de gâcher de la farine. Fin janvier, on sème le blé à partir de ce qui reste de l’an dernier (c’est pour ça que deux ans de famines, ça veut dire plus de réserves de l’an dernier, donc plus de semailles, donc pas de récolte l’année d’après non plus, même si la météo était idéale cette fois). Et quand ce qui reste de ce qui reste de l’an dernier dans le fond d’un sac vous fixe avec des yeux de Chat Poté, tandis que le père Fouettard du gâchis de farine vous exhale son souffle chargé de menace dans le cou. Ben vous faites des crêpes.

Vous pouvez d’ailleurs (re)découvrir l’étymologie des crêpes ici !

2 faits étonnants sur le mot chandeleur

  •  « chandeleur » vient de festa candelarum (fête des chandelles), une fête romaine célébrant le retour de Proserpine, déesse de la Lumière.
  • La tradition des crêpes vient d’une technique ancestrale d’évitement du gâchis au moment de semer le blé à partir des restes des récoltes de l’année précédente (et peut-être d’un peu de gourmandise ?…)

sources :
http://www.cnrtl.fr/etymologie/chandeleur
https://www.jaimemonpatrimoine.fr/fr/module/81/618/la-chandeleur-ses-crepes-et-autres-traditions

image :
Pancake Girl is getting ready for Pancake Day (March 4th) (Ralph Morse. 1950)

2 réflexions sur “Origine de la Chandeleur : Histoire et étymologie d’une fête des lumières très gourmande

  1. Formidable cette description et j’ai particulièrement aimé l’explication des semailles !
    Petit intermède du gars d’unch’ nord, la prononciation du « ch » se transforme en « qu’ » très facilement au dessus de Paris… HEEEIN !!! T’chott’😜🤣

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.