Le « diamant » a une étymologie en or

Quel est le rapport entre un diamant, un dentiste et un manuscrit en gothique ?

Penchons-nous d’abord sur les origines du mot « diamant ». Les latins désignaient par le mot adamas ce que l’on ne peut (a-) faire plier (damas). Après quelques évolutions, il a donné trois mots : diamant et deux autres que l’on verra plus tard. On est d’accord que le diamant, c’est très dur, et personne n’est encore rentré dans le Guiness book des records pour avoir tressé un scoubidou en diamant, donc jusque-là l’étymologie est plutôt logique.

Ce qui est rigolo, c’est que damas a aussi donné « dompter », parce que dompter quelqu’un, c’est un peu le faire plier dans le sens voulu. Là où la logique se prend les pieds dans le tapis, c’est qu’originellement (jusqu’au XIVe s.), ce verbe s’écrivait comme il s’entend, à savoir domter. Mais, me direz-vous, comment ça « comme il s’entend » ? Comment le « p » est arrivé là si on ne le prononçait pas (et apparemment on ne doit toujours pas le prononcer) ?! C’est une histoire passionnante mêlant police d’écriture, fournisseur de papeterie et prise de pouvoir linguistique :

Jusqu’au XIIIe s., les trouvères concentraient le pouvoir linguistique : ils écrivaient le plus grand nombre de textes, ils inventaient des mots, décidaient de l’orthographe. Quelque chose qui pourrait passer pour un détail mais a joué un rôle, c’est qu’ils  utilisaient un style de calligraphie appelé « caroline », qui était très lisible car bien aérée. Il y avait globalement peu d’ouvrages, car le parchemin coûtait les yeux de la tête (et déjà à l’époque on comptait en moyenne deux yeux par personne).

Serkan Turk https://unsplash.com/photos/v6jcUbxetL0

Le mot diamant a une étymologie commune avec d’autres mots inattendus. Serkan Turk

Du XIIIe au XVe s., la mise au point du « papier de chiffon », beaucoup moins cher et beaucoup plus facile à produire, change la donne. Ajoutons à cela l’essor des juristes, autant en nombre, qu’en matière de pouvoir linguistique (les trouvères n’ont qu’à se rhabiller) ; sans oublier l’utilisation dans les administrations — de plus en plus développées — du style gothique, plus économe en place mais beaucoup moins lisible… Le monde de l’écrit est bouleversé, et le gothique règne en maître, imposant à l’orthographe de se plier à ses contraintes techniques.

Ce style est si peu lisible que « je domte » et « je doute » se ressemblaient trop, ainsi que uile (d’olive) et vile, par exemple (le « u » n’existait pas encore). Alors pour éviter ces confusions liées au style gothique… on rajouta des lettres ! Un « h » pour différencier « huile » et « vile », et un « p » muet à « dompte », parce que… pourquoi pas ?

En exclusivité de l’envers du décor : pour enquêter sur cet imbroglio orthographique, j’ai exploré un site englobant plusieurs sections disparates d’un même auteur, l’une, exactement ce que je cherchais, sur l’orthographe française à travers les âges, une sur la musique country, et une sur les extra-terrestres ; on y trouve même des extraits de livres écrits par le même auteur, notamment une fiction qualifiée selon lui de science-fiction érotique et humoristique, un mélange explosif dans un site faits de sites tout aussi bigarrés, en somme !

Eh donc on se retrouve avec plein de lettres muettes en plus pour que les juristes arrêtent de s’emmêler les pinceaux, dont un « p » muet à « dompter ».

Pour celles et ceux qui ont feuilleté Rabelais, notamment l’incipit de son Gargantua (1534), on a un bel exemple du résultat obtenu, après une opération commerciale à -70% sur les lettres muettes supplémentaires :

« Beuveurs tresillustres & vous Verolez tresprecieux (car à vous non à aultres sont dediez mes escriptz). »

Défrisant, n’est-ce pas ? Finis les temps roses bonbon de l’orthographe phonétique accessible à tous.

Et ce n’est pas tout, figurez-vous que vous avez — étymologiquement parlant — du diamant sur les dents !

Il existe un adjectif pour décrire ce qui a les mêmes qualités que le diamant : brillance et dureté : c’est « adamantin ».

Ce qui nous conduit chez le dentiste. En médecine, « adamantin » désigne ce qui a trait à l’émail dentaire, d’ailleurs l’épithélioma adamantin est un cancer du tissu dentaire. Vous pouvez donc l’utiliser pour décrire quelqu’un d’inflexible, de dur, ou qui est très brillant. Mais n’est pas super cool de se dire que nos dents sont comparées au diamant ? Merci l’étymologie.

Et vous, prononcez-vous le « p » de dompter ?

L’essentiel en quelques points :

  • dompter et diamant viennent tout deux du latin damas : faire fléchir.
  • dompter s’écrivait et se prononçait à l’origine « domter », le « p » a été rajouté entre le XIIIe et le XVIe s. pour mettre fin à la confusion avec « douter ». due à leur graphie semblable en gothique.
  • ce qui concerne nos gencives est désigné par l’adjectif « adamantin » : qui a la qualité du diamant !

💌 Pour commenter, c’est facile, il suffit de cliquer ci-dessous sur « laisser un message ». Ensuite, il n’y a plus qu’à indiquer un pseudo et valider ! Pas besoin de renseigner d’e-mail (sauf si vous voulez être averti quand quelqu’un (par exemple moi) répond à votre commentaire).

df1e9a98bcb18a8cb9f989602ad4c0e5

sources :

Dictionnaire historique de la langue française, Alain Rey, 2016

Dictionnaire étymologique du français, Jacqueline Picoche, Le Robert, 2002

Les Étymologies surprises, René Garrus, Belin, 2009

Trésors des racines latines, Jean Bouffartigue, Anne-Marie Delrieu, Belin, 2009

http://www.langue-francaise.org/conference_Dargaud_orthographe_francaise.pdf

http://bbouillon.free.fr/univ/hl/Fichiers/Cours/orthog.htm

file:///C:/Users/VICTOR~1/AppData/Local/Temp/enquete_rectif_giovanoli_entier.pdf

https://www.etymonline.com/word/adamantine

https://www.etymonline.com/word/adamant
https://www.u-cergy.fr/fr/recherche-et-valorisation/ouvrages-publies/chroniques-de-langue-de-jean-pruvost/prononcer-toute-les-lettres.html

http://bbouillon.free.fr/index.htm (site orthographico-extra-terrestro-érotico-humoristico-musique-countryesque)

image : cassiedraws: “Illustration for a local band’s poster ”

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s