Le français, lanceur de tendance au ras des « pissenlits »

Avant que nous ne choisissions de louer les propriétés diurétiques du pissenlit (pisse-en-lit), cette plante était plus poétiquement appelée « dent-de-lion » en Ancien Français. Cela faisait référence à ses pétales pointus comme les dents aiguisées de félin, et avait été

https://unsplash.com/photos/gfTu43GaYXw Leighann Renee

Saviez-vous qu’autrefois le « pissenlit » s’appelait « dent de lion » ? Traduction, explication, étymologie. Leighann Renee

traduit directement du latin médiéval dens leonis. Au XIVème s., les anglais nous ont emprunté ce mot et encore aujourd’hui les gamins de là-bas vont souffler des dandelions à l’heure du thé.

Figurez-vous que les allemands avaient eu la même idée, avec leur Löwenzahn. Ce mot est composé de Löwe, le lion, et de Zahn, la dent. C’est une correspondance parfaite ! Ajoutons à cela que les allemands ont fait preuve de méticulosité en forgeant un mot exprès pour le pissenlit au stade blanc, duveteux et « soufflable » : Pusteblume. En toute logique, on retrouve pusten, souffler et Blume, la fleur. Voici ce que j’appelle un mot-mode-d’emploi !

sources :
https://www.etymonline.com/word/dandelion
https://www.duden.de/rechtschreibung/Pusteblume


💬 Pour commenter, c’est facile, il suffit d’indiquer un pseudo et de valider ! Pas besoin de renseigner d’e-mail ou de site web (sauf si vous voulez être averti quand quelqu’un répond à votre commentaire, par exemple si vous me posez une question !).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s