Étymologie et origine de la gaufre et ses 1001 variantes

D’où vient le mot « gaufre » ? Quand cette gourmandise a-t-elle été créée ? De quel pays vient-elle ? Cet article répondra à ces questions, et à bien d’autres encore (il y a même un bonus !).

La gaufre est une invention culinaire plus ancienne qu’on ne le penserait. Son ancêtre, l’oubli, remonte à la fin du Moyen-âge, où elle était mangée en fin de repas pour se remémorer la mort du Christ. Entre-temps, elle a fait un petit Tour d’Europe, est devenue un incontournable des goûters du mercredi après-midi et s’est déclinée en 50 nuances de recettes différentes.

La grande question qui nous intéresse aujourd’hui est : quel est le lien entre une gaufre, une abeille et la petite vérole ?

D’où vient le mot « gaufre » ?

Le mot « gaufre » vient du roman (l’ancêtre du français) walfre (1185) qui désignait deux choses :

  1. un gâteau obtenu en le cuisant entre deux plaques imprimant un motif dessus
  2. un rayon de miel.

Pourquoi un même mot pour nommer ces deux choses différentes ? Le rayon, ou gâteau de miel confectionné par les abeilles comporte des alvéoles parfaitement géométriques et, comme le motif sur le gâteau qui sortait du moule ressemblait à celui des alvéoles fabriquées par les abeilles, le même nom fut utilisé. C’est mignon, non ?

Les deux sens ont survécu jusqu’à nous, et le mot walfre s’est fait mâchouiller jusqu’à devenir « gaufre ».

Mais attention, le motif sur les walfres, puis les gaufres, n’était pas un quadrillage…

L’histoire de la gaufre

Au commencement était la gaufrette

On retrouve des moules s’apparentant à des moules à gaufres datant de l’Antiquité. A partir du Moyen-âge, on utilisait deux plaques en métal avec des poignées en bois que l’on tenait directement au-dessus de l’âtre. Les moules produisaient une fine gaufrette, non pas avec des alvéoles comme nous la connaissons aujourd’hui, mais avec de délicats ornements (pour en voir quelques-uns, cliquez ici) à la manière d’une gravure. En fait, c’est exactement le principe du gaufrage en papèterie, quand on retrouve sur certains papiers à lettres de qualité une empreinte qui apparaît quand on le met devant une lampe. Pour en apprendre davantage sur les filigranes, un article leur est dédié).

Changement de design

Puis, avec le temps, l’ajout de levure a rendu ces gaufres croquantes (plus des gaufrettes pour nous) plus moelleuses, et elles sont devenues des « gaufres » comme on les connaît aujourd’hui. Les gens ont aussi voulu davantage de débauche sucrée et nuageuse en bouche, et les gaufres ont pris cette forme de grille qui permet d’empiler des fruits ou de la crème Chantilly.

Faire des gaufres cesse d’être une activité à hauts risques

Je tiens à mentionner l’invention en 1869 du merveilleusement nommé Cornelius Swartwout et son moule à gaufre anti-brûlures. Ce moule à gaufre est le premier à pouvoir être placé directement sur un poêle à bois, et est doté d’une poignée bien pratique pour ouvrir, fermer et retourner le moule à mi-cuisson. Ce monsieur est sans doute en partie responsable du désengorgement planétaire des urgences SOS mains. Mais en contrepartie, la phrase « j’ai fait des gaufres ! » ne recevra plus la même admiration effarée face à cet exploit, quand on lui répondait « C’est vrai ?! Je t’ai toujours dit que ça me hérissait les poils des mollets de savoir que tu utilises le moule à gaufre sans scaphandrier !! ».

L'origine et l'étymologie de la gaufre.

L’origine et l’étymologie de la gaufre.

Insultante, la gaufre ?

En parlant de moule à gaufre, figurez-vous que cet objet innocent est devenu à une certaine époque une insulte pas sympa du tout. Alors que la petite vérole faisait rage, laissant des marques semblables aux empreintes d’un moule à gaufre sur le visage des malades, ceux-ci étaient désigné par le nom de « moule à gaufre ». Par extension, dans les années 20, « gaufre » pouvait désigner un imbécile, comme le montre cette citation improbable d’un écrivain et poète français à propos d’un honorable collègue de l’époque romaine :

Comme disait cette gaufre de Juvénal […].
—Jean-Paul Toulet, lettre à un ami, 1920

Voilà qui est bien envoyé ! Est-ce que le Juvénal en question méritait ça ? La question reste ouverte…

À découvrir aussi : L’expression « se sucrer la gaufre » 

Traduction de « gaufre » en anglais

Comment parler de cette délicieuse pâtisserie à nos amis brexiters ou trumpistes… Nous allons voir deux mots en apparence très similaires : wafer et waffle. Waffle désigne la gaufre moelleuse, et wafer la gaufrette croquante. A noter que waffle a été emprunté en 1744 aux Néerlandais (qui l’écrivaient comme ça s’entend : wafel), et que wafer vient d’un intéressant mixe anglo-français de la fin du XIVe s. : wafre (et on remarque de nouveau que la consonne après le « f » a changé de place en anglais !).

Il y a tout un tas de spéculations pour savoir si le mot français « gaufre » vient du néerlandais ou d’une autre langue germanique (même si la piste du néerlandais est peu probable, comme le premier mot français (qui remonte au roman, 1185, pour rappel) est plus vieux que le premier mot néerlandais (XIIIe s.). Donc non : on ne sait pas avec certitude qui des Néerlandais ou des Francs a inventé (ou du moins nommé) la gaufre en premier ! Scandale. Mais, c’est sûr : la première gaufre était l’idée d’un peuple germanique quelconque.

Variantes régionales

Récemment, j’ai fait pour la première fois des gaufres avec un ami d’origine allemande, qui m’a dit « eh, mais, ce sont des gaufres belge, ça ». J’ai regardé mes banales gaufres rectangulaires à 20 creux avec perplexité et ai faiblement protesté d’un « ben non, en France on mange tous celles-là ».

De fait, il avait raison. Savez-vous seulement quelle sorte de gaufre était celle de votre enfance ?

Êtes-vous prêts à tomber dans le puits sans fond des Mille et une sortes de gaufres ?

Pour les différencier, le critère le plus facile est la forme : carrée, rectangulaire, cœur, fleur… Passons à la pâte : on distingue la pâte à gaufre qu’on a fait lever avec de la levure de bière ou chimique, et celle qu’on ne fait pas lever. La pâte à gaufre épicée ou nature, la gaufre fourrée ou non. Et ensuite, il y a ce qu’on met dessus : fromage ? Poisson ? Chantilly ? Fruits ?
Chaque pays, voire des régions dans ces pays, ont créé leur variante de la gaufrette médiévale : Allemagne, Suède, Lille, Belgique…

Et c’est là que j’ai découvert le nom belge pour le sucre glace. Ça s’appelle du sucre « impalpable » !

Je trouve ce mot absolument génial, pas vous ?

Verdict : mes gaufres rectangulaires à 20 creux, ce sont bien des gaufres belges. Et vous, connaissez-vous vraiment votre gaufre ?

L’essentiel en quelques points

  • le mot « gaufre » désigne la pâtisserie et le rayon de miel parce qu’ils se ressemblent
  • le mot « gaufre » vient du roman (un ancêtre du français) walfre, qui signifiait la même chose
  • la traduction de « gaufre » en anglais est waffle

Bonus

Je vous recommande d’aller jeter un œil à cette image de publicité pour un gaufrier absolument exceptionnelle trouvée dans un article du Smithsonian magazine.

Sources

https://www.smithsonianmag.com/innovation/brief-history-waffle-iron-180972980/
https://www.cnrtl.fr/definition/gaufre
https://www.historicfood.com/Wafer.htm
https://www.etymonline.com/word/waffle?ref=etymonline_crossreference#etymonline_v_4778
https://www.etymonline.com/word/wafer

Newsletter

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.
Publicités

14 réflexions sur “Étymologie et origine de la gaufre et ses 1001 variantes

  1. Mille millions de mille sabords de tonnerre de Brest!!!
    Moules à gaufres !😜💦⚡️⚡️⚡️⚓️⚓️⚓️

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.