L’origine extraordinaire du nom de Rubeus Hagrid

Dans cet article, nous partons explorer les origines et significations fas-ci-nan-tes du nom d’Hagrid, gardien des clés de Poudlard et maman de substitution pour Harry, Ron, Hermione, une araignée géante, un dragon, etc, etc.

Hagrid est lié comme un frère de nom à un autre célèbre personnage de la saga. Lequel ? Comment ? Cet article répond à cette question (et à bien d’autres encore).

Prénom : Rubeus

Rubeus vient du latin et signifie « rouge ». Travailleur manuel, porteur de sapin de Noël et éleveur de dragon, Hagrid a souvent la figure rougeaude, par conséquent cette couleur lui va très bien.

Mais J.K. Rowling va bien plus loin que ça.

Hagrid et Dumbledore sont les deux ingrédients d’une potion d’alchimie ! Le prénom d’Albus, comme je l’expliquais dans le premier article à son sujet, signifie « blanc ».


Sur le même sujet : L’origine adorable du nom d’Albus Dumbledore


Le rouge et le blanc sont des couleurs importantes en alchimie. Les manuscrits d’alchimie sont des rébus géants et les couleurs symbolisant les étapes du processus alchimique. Le rouge, par exemple, signifiait la réussite du « Grand Œuvre », c’est-à-dire la création de la pierre philosophale.

Origine et signification du nom d'Hagrid
Photo de Cayla sur Unsplash.

Des prénoms disent la vérité sur leurs porteurs ?

Il n’est pas étonnant qu’Albus et Rubeus aient des prénoms alchimiques, étant donné l’importance de l’alchimie et de la pierre philosophale dans le premier livre d’Harry Potter ! D’ailleurs, Hagrid est carrément celui qui fait apparaître la pierre philosophale de sa poche, emballée dans du papier kraft, certes, mais quand même ! J.K. Rowling donne même de plus amples détails sur son choix :

En ce qui concerne mes deux personnages, je les ai appelés par des couleurs alchimiques pour transmettre leurs natures opposées mais complémentaires : le rouge pour la passion (ou l’émotion) ; le blanc pour l’ascétisme ; Hagrid étant l’homme terre-à-terre, chaleureux et caractérisé par sa force physique ; Dumbledore étant le théoricien spirituel, brillant, idéalisé et quelque peu détaché. Chacun d’eux est un contrepoint nécessaire à l’autre comme Harry cherche des figures paternelles dans son nouveau monde.

« Where my two characters were concerned, I named them for the alchemical colours to convey their opposing but complementary natures: red meaning passion (or emotion); white for asceticism; Hagrid being the earthy, warm and physical man, lord of the forest; Dumbledore the spiritual theoretician, brilliant, idealised and somewhat detached. Each is a necessary counterpoint to the other as Harry seeks father figures in his new world. »

— J.K. Rowling pour www.pottermore.com (traduction par moi)

Des personnages tout en nuances de gris

Albus Dumbledore a un nom qui le range du côté des mages blancs, purs et bons ; Severus Rogue porte un nom qui le catégorise comme un méchant. Vérité ou mensonge ? Lorsqu’Harry et le lecteur découvrent les personnages pour la première fois, les noms servent à les ranger dans des cases : faire la différence entre les Gentils et les Méchants. Au fil des livres, les personnages ne sont plus tout blanc ou tout noir, ils deviennent plutôt un arc-en-ciel de cinquante nuances de gris.


Nom de famille : Hagrid

Hagrid est un prénom inventé à partir d’une expression anglaise. Le participe passé hag-rid signifie « tourmenté par des cauchemars ». Littéralement, le rêveur malheureux est tourmenté (ridden) par une vieille sorcière (hag) ! On retrouve exactement cette image dans les mots « cauchemar » et nightmare.


Sur le même sujet : L’étymologie de nightmare est un vrai cauchemar


Comment j’ai découvert que Dumbledore et Hagrid étaient liés depuis toujours

Dans le premier article sur le nom d’Albus Dumbledore, j’expliquais que dumbledore était un ancien nom anglais pour le bourdon (entre-temps devenu un transformers : bumblebee). Or, Carole Mulliez, dans sa thèse sur les langages de J.K. Rowling, a trouvé un passage d’une livre par un célèbre auteur anglais où l’on retrouve à la fois dumbledore et hag-rid :

She no longer spoke of “dumbledores” but of “bumble bees”;[…] that when she had not slept she did not quaintly tell the servants next morning that she had been “hag-rid,” but that she had “suffered from indigestion.”

Elle ne disait plus [l’ancien nom des bourdons] mais [le nouveau nom des bourdons], […] et si elle n’avait pas dormi, elle ne se plaignait plus aux servantes, le lendemain matin, d’avoir été « assaillie de cauchemars », mais d’avoir « souffert d’indigestion ».

The Mayor Of Casterbridge de Thomas Hardy (publié en 1886), traduction par moi.

Surprise, surprise ! On peut supposer qu’à la lecture de ce livre, J.K. Rowling avait relevé ces mots rares et originaux dans l’un de ses carnets, et qu’elle les a ressortis au moment de créer les premiers personnages d’Harry Potter à l’école des sorciers. Donc, Dumbledore ne serait pas venu seul. Il a toujours été accompagné par Hagrid, son fidèle gardien des clés.

Bonus spécial Thomas Hardy

Dans un autre roman de Thomas Hardy, The Return of the Native, se trouve un prénom qui servira de nom de famille pour un personnage majeur dans un autre tome d’Harry Potter : Diggory. Ce genre de clins d’œil dans un livre à un autre livre s’appelle en jargon universitaire l’intertextualité. Et Harry Potter en est truffé. Car J.K. Rowling a fait des études de français et de langues anciennes (latin et grec), et sa grande culture linguistique et littéraire sont le terreau avec lequel elle a créé cet univers que nous aimons tant.

Conclusion

Et au Yin de Dumbledore, Hagrid est son Yang, tous deux tourmentés par des sorcières et des cauchemars. Rubeus, rouge de honte quand il a encore parlé trop vite, quand il s’énerve ou qu’il tire un gigantesque sapin derrière lui. Albus, dont la pureté et la blancheur de son âme ne sont égalées que par sa barbe.

L’essentiel en quelques points

•    hag-rid signifie « tourmenté de cauchemars »
•    rubeus signifie « rouge » en latin, et est la couleur de l’émotivité et de la réussite de la création de la pierre philosophale en alchimie

Dictionnaire franco-anglais de l’étymologie des mots magiques et origine des grands noms de la sorcellerie

Par Jasper Lipopette (aka Le Détective des mots avec une cape)

Partie I
Origine des grands noms de la sorcellerie

Chapitre 1: Bellatrix Lestrange
Chapitre 2 : Nagini
Chapitre 3 : Albus Dumbledore I
Chapitre 4 : Albus Dumbledore II
Chapitre 5 : Severus Rogue
Chapitre 6 : Newt Scamander
Chapitre 7 : Rubeus Hagrid

Partie II
Encyclopédie des animaux et plantes à l’étymologie fantastique

Chapitre 1 : Fumseck
Chapitre 2 : Le saule cogneur
Chapitre 3 : Le niffleur

Partie III
Manuel de métamorphose des noms de lieux magiques en langue anglaise et leurs origines

Chapitre 1 : Poudlard

Partie IV 
Aide à l’étude des acronymes, sigles et autres néologismes du monde des sorciers

Chapitre 1 : La noise

Résultats du sondage pour le prochain article

Les Potterheads qui ont voté pour le prochain article ont choisi à 73% le 12, square Grimmaurd ! Je remercie chaleureusement toutes celles et à tous ceux qui ont participé. L’article arrivera sous peu, alors ouvrez l’œil !

Sources

https://www.jkrowling.com/about/
« Les langages de J.K. Rowling » par Carole Mulliez, Thèse de doctorat en Lettres, 2008
Rowling, J. K. (19 March 1999). « Barnes and Noble interview, 19 March 1999 ». AccioQuote!. Archived from the original on 28 February 2007. Retrieved 28 February 2007.
« WBUR radio interview 12 October 1999 ». Accio-quote.org. 12 October 1999. Retrieved 27 November 2011.
https://www.pottermore.com/writing-by-jk-rowling/colours

Enquête privée #2 : étymologie de testicule

Les enquêtes privées, c’est le courrier du cœur étymologique des lecteurs et lectrices (appelés ici « Watsons »). Poser une question d’étymologie, obtenir une réponse personnalisée, en faire profiter les autres amateurs des langues, voilà la recette de cette rubrique.

Un particulier anonyme proposait, suite à mon article sur les grenouilles, une hypothèse sur les origines du mot « testicule » :

Le mot « tête » comporte un accent circonflexe et donc était à l’origine « testum » ou un truc du genre en latin. Puisque le suffixe -cule signifie apparemment « petit », est-ce que cela veux dire que les attributs masculins sont de petites têtes ?

Une lectrice anonyme du blog

Ç’aurait été drôle et extrêmement dérangeant, mais il se trouve que ce mot vient d’un mot latin bien différent de « tête », pour un résultat tout aussi remarquable. Quel est le rapport entre un testicule et un témoignage lors d’un procès ? Accrochez-vous, nous partons à l’époque latine !

Lire la suite

Faut-il utiliser autrice, et d’où vient ce mot ?

Comment désigner une femme qui écrit ? Faut-il différencier les hommes et les femmes qui écrivent ? A l’oral ? A l’écrit ? D’où vient le mot autrice ? Est-il correct de l’employer ? Que de questions, et un article clair, détaillé et surprenant pour y répondre.

La grande questions absurde du jour est: quel est le rapport entre une femme-auteur, Ovide, un champ de cannabis et l’Archiduchesse d’Autriche (pas celle aux chaussettes sèches) ?

J’ai eu l’idée d’écrire cet article grâce à Le Mock.

Origine du mot autrice

Lire la suite

Signification du nom du Niffleur (Les Animaux fantastiques)

Ce nouvel article sur l’origine des noms dans Harry Potter inaugure le nouveau format de l’Etymologie de Poudlard par Le Détective des Mots, qui devient le Dictionnaire franco-anglais de l’étymologie des mots magiques et origine des grands noms de la sorcellerie (en plusieurs parties). Vous retrouverez le sommaire en fin d’article.

Des lecteurs et lectrices ont voté, et cet article sera dédié au niffleur !

Est-ce que le nom du niffleur donne des indices sur les traits caractéristiques de cet animal ?

Lire la suite