Signification des trois deuxièmes prénoms d’Albus Dumbledore

Brian, Percival, Wulfric sont les autres prénoms de Dumbledore. Qu’ont-ils de spécial et qu’est-ce que cela nous apprend sur ce personnage ?

Continuons notre exploration du bureau d’Albus Dumbledore. Aujourd’hui, votre rêve se réalise, vous allez pouvoir vous asseoir sur le fauteuil où les directeurs de Poudlard se sont assis au fil de l’Histoire de la magie !

L’origine commune de Brian et Percival

Sur le bureau de Dumbledore, on trouve une pile de parchemins portant le sceau de Poudlard, un encrier argenté et une magnifique plume rouge qui écrit toute seule les réponses à une farandole d’invitations à des congrès de sorcelleri et autant de réunions au Ministère de la Magie.

Plus intéressant encore : une patacitrouille en édition limitée, spéciale Saint-Patrick, parfum Guinness (seulement pour les sorciers de plus de 18 ans). Encore une preuve que Dumbledore aime les sucreries. Et cette édition limitée est l’occasion rêvée (quel hasard !) de parler de son deuxième et quatrième prénoms Brian et Percival. Tous deux sont les prénoms d’un Chevalier de la Table Ronde, dans la légende du Roi Arthur. La différence, c’est qu’au lieu de chercher le Saint Graal, Dumbledore cherchait sept horcruxes. Bon, une bière galloise aurait été plus appropriée, car la légende arthurienne a été écrite en premier en gallois, mais bon, personne ne connaît les noms de bières galloises…

Wulfric

 Nous en avons fini avec les  étagères, il est temps de jeter un œil à la pensine. Imaginez, vous pouvez pêcher n’importe quel souvenir du directeur du bout de votre baguette. Éclairer toutes les zones d’ombre du personnage, écarter tous les rideaux dissimulant des secrets, secouer toute la poussière cachée honteusement sous les tapis. Certes, ce serait trahir le Manitou suprême de la Confédération internationale des mages et sorciers décoré de l’Ordre de Merlin, première classe, et du titre d’Enchanteur-en-chef, mais c’est pour la cause pure et désintéressée de l’onomastique !

Onomastique, n.f. : étude des noms propres de personnes et de lieux.

Versez le contenu d’un des flacons où se tortillent « 150 ans, plus ou moins quelques années, » de souvenirs luminescents et blanchâtres, et nous allons voir ce qu’elle a à nous révéler… Dumbledore, terrorisé par un épouvantard ! C’est le cadavre de sa sœur. Il n’arrive pas à le combattre… Pourquoi cette vision ? Attention, car à partir de maintenant, nous nous hasardons dans les territoires brumeux de l’hypothèse tirée par les cheveux.

Un autre Wulfric célèbre

Le prénom Wulfric est très rare. Il pourrait n’ajouter qu’une consonance saxonne et rare (voire amusante !) au chapelet de prénoms de Dumbledore, mais le seul Wulfric célèbre a une étonnante ressemblance dans sa biographie avec notre cher Directeur.

Saint Wulfric est un saint anglais qui aimait Dieu, mais surtout la chasse, au final. Il discute par hasard avec un mendiant qui le convainc de se recentrer sur des occupations plus pieuses et de s’attacher à son devoir religieux. La vie de ce saint repentant n’aurait pas été étrangère à Dumbledore car sa vie à lui aussi a été marquée par deux moments de profond regret et de repentance : avoir laissé tuer sa sœur (d’où l’épouvantard !), et après qu’il s’est rendu compte que Grindelwald allait trop loin.

Mais bon, là, ce n’est qu’une hypothèse, peut-être une simple coïncidence. Je pense que le choix de Wulfric a surtout une utilité humoristique (tout comme le fait que Dumbledore aie 13480 prénoms, haha !). Il donne aussi un côté ancien qui renforce le côté désuet, vieillot et pré-industriel du monde des sorciers imaginé par J.K. Rowling.

Conclusion

En conclusion, J.K Rowling parvient à faire passer nombre d’indication sur le caractère de son personnage juste à travers son nom. Brian et Percival donnent à son nom une forte consonance britannique, et la noblesse légendaire qui sied à un roi arthurien. Dumbledore a des noms de roi. Et de saint anglais qui s’est senti coupable de passer plus de temps à la chasse qu’à faire son boulot de saint…

L’essentiel en quelques points

• Brian et Percival sont des Chevaliers de la Table Ronde
• Wulfric était un saint anglais repenti

Livre usé sur un bureau en bois
Albus Dumbledore a reçu des prénoms chargés d’Histoire et de légendes. Photo de Nathan Anderson sur Unsplash.

Dictionnaire franco-anglais de l’étymologie des mots magiques et origine des grands noms de la sorcellerie

Par Jasper Lipopette (aka Le Détective des mots avec une cape)

Volume I

Origine des grands noms de la sorcellerie

Chapitre 1: Bellatrix Lestrange
Chapitre 2 : Nagini
Chapitre 3 : Albus Dumbledore I
Chapitre 4 : Albus Dumbledore II
Chapitre 5 : Severus Rogue
Chapitre 6 : Newt Scamander
Chapitre 7 : Rubeus Hagrid
Chapitre 8 : Quirinus Quirrell

Volume II

Encyclopédie des animaux et plantes à l’étymologie fantastique

Chapitre 1 : Fumseck
Chapitre 2 : Le saule cogneur
Chapitre 3 : Le niffleur

Volume III

Manuel de métamorphose des noms de lieux magiques en langue anglaise et leurs origines

Chapitre 1 : Poudlard
Chapitre 2 : 12 Square Grimmauld

Volume IV 

Aide à l’étude des acronymes, sigles et autres néologismes du monde des sorciers

Chapitre 1 : La noise

Sources

« Les langages de J.K. Rowling » par Carole Mulliez, Thèse de doctorat en Lettres, 2008
Rowling, J. K. (19 March 1999). « Barnes and Noble interview, 19 March 1999 ». AccioQuote!. Archived from the original on 28 February 2007. Retrieved 28 February 2007.
« WBUR radio interview 12 October 1999 ». Accio-quote.org. 12 October 1999. Retrieved 27 November 2011.
https://www.pottermore.com/writing-by-jk-rowling/colours
https://www.pottermore.com/book-extract-long/entering-dumbledores-office
https://en.wikipedia.org/wiki/Wulfric_of_Haselbury
https://en.wikipedia.org/wiki/Brian_(mythology)
https://www.hp-lexicon.org/place/hogwarts-school-of-witchcraft-and-wizardry/hogwarts-seventh-floor/heads-office/
https://en.wikipedia.org/wiki/Alchemy
https://www.encyclopedie-hp.org/monde-magique/sorciers/albus-perceval-wulfric-brian-dumbledore/
Harry Potter à l’école des sorciers, J.K. Rowling, chapitre 6 (chocogrenouille)
Harry Potter à l’école des sorciers, J.K. Rowling, chapitre 7, p. 95 (hymne de Poudlard)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.