Le mot « écureuil » révèle ses zones d’ombre

Quel est le mot anglais le plus casse-tête à prononcer pour un français ?  Un prétendant sérieux au titre est le nom anglais pour l’écureuil : squirrel. On ne dirait pas que ce mot vient de notre mot français « écureuil », tant il est devenu méconnaissable après des siècles de prononciation approximative de la part de nos presque-voisins d’outre-manche.

« Écureuil » viendrait-il de la curiosité caractéristique de cet animal, ou de sa légendaire souplesse, lui permettant de se curer l’oreille avec la patte ? Remontons en deux bonds l’arbre généalogique : squirrel vient donc d’écureuil, qui vient du latin sciurius, qui lui-même vient du grec skiouros.

Ce qui est classe, c’est que skiouros n’est pas un mot grec créé au hasard et qui ne veut rien dire. Il désignait déjà un écureuil, et est composé de deux mots grecs : skia (ombre) et oura (queue). L’écureuil est donc une petite bête qui se met « à l’ombre de sa queue ». N’est-ce pas trop mignon ?

L’écureuil ne s’est toutefois pas partout appelé « écureuil » en France. En gallo, langue d’oïl parlé en Haute-Normandie, il s’appelait « foucquet ». Et c’est pour cela que l’emblème de Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV, était un écureuil. Cela allait de pair avec sa devise, « Quo non ascendet ? » (Où ne montera-t-il pas ?), qui proclame sur les toits son ambition dévorante. Nous, chanceux habitants du XXIè s., avons la réponse à sa question : Fouquet ne montera pas plus haut que Louis XIV, car ce dernier, jaloux du château de son ministre et de sa fortune, le destitua et le condamna à la prison à vie, avant de copier sans vergogne les plans de son château et d’emprunter son jardinier (Le Nôtre, vous l’aurez reconnu) pour en faire Versailles.

Chose amusante, beaucoup de mots latins commençant « s- », ont donné un mot commençant également par un « s- » en anglais mais « s- » s’est changé en « é- » en français. Étonnant sachant que le français est une langue principalement latine, et que l’anglais a eu une grosse influence anglo-saxonne ! L’italien a également conservé les « s- », voici quelques éléments de comparaison entre l’anglais, le français et l’italien : sciarpa en italien, a donné scarf en anglais, mais « écharpe » français. Ou bien spugna en italien a donné sponge en anglais, et « éponge » en français.

Et cette règle d’évolution phonétique se retrouve également chez l’écureuil, car en italien, notre charmante bestiole poilue s’appelle… scoiattolo !

L’essentiel en deux points :

  • squirrel vient du français « écureuil »
  • le grec skiouros est composé de skia (ombre) et de oura (queue) : celui qui se met à l’ombre de sa queue

💬 Pour commenter, c’est facile, il suffit de cliquer ci-dessous sur « laisser un message ». Ensuite, il n’y a plus qu’à indiquer un pseudo et valider ! Pas besoin de renseigner d’e-mail (sauf si vous voulez être averti quand quelqu’un répond à votre commentaire).

74c1e8cb7905bd38c2a1a54299d4915a.jpg

sources :
http://www.cnrtl.fr/definition/%C3%A9cureuil

https://www.etymonline.com/word/squirrel
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gallo
https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Fouquet
Dictionnaire historique de la langue française, Alain Rey, Le Robert, 2016

image : pinterest

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.