10 mots curieux et oubliés pour briller en société

La langue française est un work in progress depuis des siècles. Et au fil du temps, des mots tombent dans l’oubli, parce que leur usage est devenu rare, vieilli, littéraire, ou très spécifique. Voilà de quoi alimenter des kilomètres de listes de faits étonnants pour autant d’années ! Pour muscler votre culture générale, briller dans une conversation, en dissertation ou pour émerveiller vos amis, voici une liste de mots et expressions bizarres. Vous trouverez une définition claire et simple, un exemple et les origines de chaque mot. À noter que ce n’est que l’un des sens de ces mots, qui peuvent en avoir, ou en avoir eu, d’autres !

Copie de Dent-de-lion

1. Dent-de-lion 

n.m. (archaïque) Ancien nom du pissenlit.
Étymologie : Son nom vient du fait que les pétales du pissenlit jaune sont crantés comme des dents de lion. Imaginatif !

Dent-de-lion, mot vieilli, origine, définition

2. Amphitryon

n.m. (familier) Celui qui invite les autres à dîner, chez lui ou au restaurant.
Étymologie : Amphitryon est un personnage de la mythologie grecque. C’est Molière, dans sa pièce éponyme (du même nom), qui a fait inviter du beau monde à Amphitryon, pour ensuite s’en moquer.

Le véritable amphitryon Est l’amphitryon où l’on dîne, MolièreAmph. III, 5.

 3. Nuée

n.f. (vieilli ou littéraire) Gros nuage.
Étymologie : En latin classique, le nuage se disait nubes, il a donné nue, puis nuée, et enfin nuage.
Bonus : un petit nuage se disait une « nue » !

Le soleil se couchait dans une nuée d’or et d’azur, VoitureLett. 10.

4. Cerquemaneur

n.m. (vieilli et régional) Personne en charge d’interroger les paysans pour savoir à qui appartiennent les bâtiments.
Étymologie : De « cherche » (cerque) et « manage » (habitation), puis on lui a ajouté le suffixe –eur pour désigner une personne qui fait l’action (comme mangeur, dormeur, etc.)

 5. Vignette

n.f. Décoration au début d’un chapitre dans un manuscrit à base de branches de vigne.
Étymologie : De « vigne », avec le suffixe –ette qui désigne quelque chose de petit et mignon. 

 6. Illuner

v. (hapax) Éclairer de la lumière de la lune.
Étymologie : Un hapax est un mot créé par un auteur, et utilisé une seule et unique fois pour toujours et à jamais ! Ce mot-valise de Rimbaud est composé de « illuminer » et « lune ».

A son réveil, – minuit, – la fenêtre était blanche. / Devant le sommeil bleu des rideaux illunés, Les Premières Communions, Poésies, Arthur Rimbaud, 1871

 7. Adamantin

adj. Qui a la dureté ou le brillant du diamant.
Étymologie : Il vient du latin adamas, le diamant. Ce mot est composé du suffixe négatif (a-) faire plier (damas) : « ce qu’on ne peut faire plier ».

Tout brillait de sa figure malicieuse que bordaient les bouclettes blondes serrées dans une étroite capote de rubans à trois plumes bleues, adamantines. P. Adam, L’Enfant d’Austerlitz,1902, p. 22.

Adamantin, mot rare, définition et origine

8. Loustic

n.m. (vieilli) Amuseur.
Étymologie : Ce mot vient du suisse allemand, qui l’a créé à partir du mot lustig, drôle, joyeux.

Dans une marche, quand le loustig a ri, toute la colonne rit, et demande : qu’a-t-il dit ? Courier2e lettre particulière.

 9. Noise

n.f. (vieilli) Querelle, dispute.
Étymologie : Le mot « noise » a une origine trouble et mystérieuse. Certains avancent qu’il viendrait du latin noxia (délit, faute, crime).

Il [un sanglier] passait son chemin, et il était bon de ne lui rien dire, de ne point chercher de noise avec lui, Molièreles Am. magn. V, 1.

 10. Leporello

n.m. (rarissime) Livre en accordéon.
Étymologie : Leporello est le nom d’un personnage d’un opéra de Mozart, Don Giovanni. À un moment, il déplie une liste en accordéon de toutes les conquêtes féminines de son maître. Le nom est resté pour désigner l’objet. 

 

 

 

 

Publicités

3 synonymes de « succinct » et leurs origines

Pour varier notre vocabulaire, briller dans une dissertation du bac, ou tout simplement s’émerveiller de la beauté de la langue française, voici 3 synonymes de l’adjectif « succinct », avec leur définition et leur origine.

Revenons d’abord par expliquer le sens et l’étymologie bizarre du mot « succinct » : lorsque l’on s’exprime de façon succincte, on dit tout en peu de mots. Or, succinct vient du latin succinctus (d’où le « c » muet), qui signifiait : « court vêtu ». Amusant d’imaginer un discours réduit à son plus simple appareil.

Les synonymes de succinct ont tous des manières différentes d’évoquer la brièveté à l’aide d’images frappantes :

  1. Lapidaire (adj) : mot qui vient de lapidarius en latin : le tailleur de pierre. D’ailleurs, quand on parle de tout sauf d’un discours, cet adjectif désigne ce qui a trait à la pierre. Dans le cadre d’un discours, l’image va comme suit : est lapidaire un texte court qui pourrait être gravé dans la pierre.
  2. Concis (adj) : a pour ancêtre concidere (latin, mon ami) qui signifie « couper en morceau ». Dehors, adjectifs ! Du balai, adverbes et périphrases ! Le texte est découpé pour ne garder que des phrases très courtes et épurées.
  3. Laconique (adj) : être laconique a été jusque tard le propre des habitants de la Laconie, dont le langage était la quintessence du bref et du direct. Mais la Laconie n’est pas ce que vous pensez…

VENTE FLASH : Séjour en Laconie de 15 jours tout compris : -50% pour les crétins.

… eh non, c’est un autre nom pour Sparte ! Les Grecs les plus minimalistes, étriqués et aux mœurs originaux. L’emploi de « Λακωνικός » (/lakonikos/) pour parler des spartiates remonte à Thucydide (mort en 395 av. J.-C.), et son utilisation pour un discours lapidaire n’est attesté que depuis 1372 (pff, du Beaujolais nouveau, ça !).

Voilà, vous ne regarderez plus la brièveté pareil, au risque de ne plus y parvenir à force de rebattre les oreilles de votre interlocuteur avec les métaphores attachées à ces adjectifs !


💬 Pour commenter, c’est facile, il suffit d’indiquer un pseudo et de valider ! Pas besoin de renseigner d’e-mail ou de site web (sauf si vous voulez être averti quand quelqu’un répond à votre commentaire, par exemple si vous me posez une question !).

0dc5f3b83565e235e5e4d54fb851ebda

sources : CNRTL

image :  Catrin Welz-Stein

Dernière modification : le 05/04/19