Origine du mot mermaid

D’où vient le mot mermaid ? Pourquoi parfois, la sirène porte-t-elle deux queues de poisson comme sur le logo de Starbucks ? Cet article vous guide à la découverte des pépites sur cette créature légendaire !

La question du jour est : le début du mot mermaid vient-il de la « mer » en français, ou est-ce un hasard ?

Origine du mot mermaid

Mermaid, mot anglais apparu au XIVème (14e) s., est composé de mere (Middle English) : la mer ou le lac, et de maid : la jeune femme. Ce qui nous donne littéralement « jeune fille de la mer ».

A partir de mermaid fut créé au XVIIème (17e) s. merman, à partir du premier élément de mermaid, et du mot man, l’homme. Soit littéralement : l’homme de la mer.

Furent ensuite créés aux alentours de 1850 les mots neutres en genre merpeople et merfolk qui sont donc des mots récents. On retrouve notamment le mot merpeople dans Harry Potter and the Goblet of Fire (Harry Potter et la coupe de feu) de J.K. Rowling.


À ce propos : De Newton Scamander à Norbert Dragonneau : Origine et signification d’un nom héroïque devenu loufoque

Fenêtres à sirènes sur façade
La sirène est un ornement utilisé en architecture. Photo by Irina Grotkjaer on Unsplash

L’amour des Anglais pour les sirènes

Une particularité typiquement anglaise est que la sirène est devenu le symbole le plus utilisé sur les enseignes de tavernes et d’auberges en Angleterre dès le XVème (15e) siècle. Cette mode a été lancée par une auberge londonienne. Laquelle ?

La Mermaid tavern à Bread Street, Cheapside à Londres, qui était un véritable club politique. Ses habitués s’étaient même donnés le surnom pompeux de « Fraternité des gentilshommes siréniaques » (Fraternity of Sireniacal Gentlemen), dont fit partie Sir Henry Neville, potentiel auteur des œuvres de Shakespeare, rien que ça.

Enseigne dorée en forme de sirène.
L’origine du mot mermaid, symbole adoré des Anglais. Photo by Nick Karvounis on Unsplash.

La sirène en poésie

Avant d’aller plus loin sur la signification sur les blasons de la sirène, voici une note poétique. Cette taverne a inspiré l’un des grands poètes anglais, dont témoigne cet extrait d’un poème de mon chouchou, le poète romantique John Keats :

Ames de poètes morts et disparus,
Quel Elysée avez-vous connu,
Riante campagne ou caverne moussue,
Plus raffiné que la Taverne de la Sirène?
Souls of poets dead and gone,
What Elysium have ye known,
Happy field or mossy cavern,
Choicer than the Mermaid Tavern?
Vers sur la Taverne de la Sirène (1818), John Keats (1795-1821) Lines on the Mermaid Tavern (1818), John Keats (1795-1821)

Héraldique : signification de la sirène à double queue

La sirène est souvent employée sur les blasons. Encore aujourd’hui, c’est le symbole d’une chaîne de tavernes — pardon, de cafés — présente partout dans le monde : Starbucks.

Héraldique, n.f. : Le choix des couleurs, des images et de l’agencement des éléments sur un blason.

La sirène de Starbucks (désignée par le terme anglais siren par la marque, et non mermaid) a une petite particularité. De chaque côté, ses bras tiennent… non pas une, mais deux queues de poisson ! On l’appelle sirène bifide. Pourquoi cette sirène a-t-elle deux queues ? Que symbolise-t-elle ?


Sur le même sujet : Origine du nom de Starbucks


Logo Starbucks, sirène à deux queues sur une enseigne ronde, devant une baie vitrée.
Pourquoi la sirène est-elle parfois représentée avec deux queues de poisson ? Image de Henry Co pour Unsplash.

Premier intérêt des deux queues de la sirène : l’harmonie de la symétrie pour le regard :

« J’aurais aimé insister sur les compositions les plus courantes, sirènes tenant leurs deux queues pour un beau schéma équilibré. »

Bousquet Jacques. Jacqueline Leclercq-Marx.

C’est vrai qu’une sirène ordinaire, à moins qu’elle soit raide comme un piquet, ça déséquilibre la composition d’un côté ou de l’autre, en fonction du bras avec lequel elle tient sa queue. Mais bon, ça serait un peu simpliste comme approche. La géométrie, c’est marrant, mais les gens ne se sont certainement pas mis à vandaliser des cailloux avec une variante à deux queues pour le plaisir des mathématiciens !


A lire aussi : La sirène : histoire du mot et de la femme ailée devenue aquatique


Pour aller plus loin, une chercheuse avance que le dédoublement d’un membre est une anomalie physique et implique que son porteur est un monstre. Il présage de mauvaises choses à venir, comme la duplicité et la trahison !

« cette monstruosité est assurément péjorative, infernale — on le verra plus loin —, comme c’est souvent le cas pour les anomalies animales ou humaines, doubles ou multiples. [… La duplicité physique de ces monstres implique-t-elle une « duplicité » morale, une apparence qui trompe par des actions ou des paroles à double face, une âme perfide, traîtresse? On parle bien dans ce sens d’un cœur double, d’êtres doubles de cœur. »

Deonna W.

Je nuancerais toutefois cette interprétation car elle est sûrement influencée par la vision misogyne chrétienne, la sirène à double queue est tellement ancienne que sa signification a eu le temps d’évoluer mille fois, et en a sûrement eu plusieurs simultanément. La sirène est au cours de croyances païennes, de superstitions anciennes et renaissantes. Vincenot dans son livre Le Pape des escargots tente d’aborder cette dimension insaisissable en liant la sirène aux courants énergétiques telluriques : des zones où l’énergie du lieu est forte. Notamment, la sirène à double queue se trouve fréquemment vers une source, une arrivée d’eau ou un puits : l’irruption de l’eau et la sirène sont ainsi très liés. Mais nous ne saurons jamais vraiment ce que les sculpteurs de sirènes à double queue avaient en tête.

L’essentiel

  • mermaid est composé de mere (Middle English) : la mer ou le lac, et de maid : la jeune femme
  • mermaid signifie littéralement « jeune fille de la mer »

Cet article fait partie d’une série sur les sirènes, de la mythologie à leurs divers noms et apparences en français et anglais.


À la découverte des sirènes

Chapitre 1 : Origine du mot mermaid
Chapitre 2 : Origine du nom de Starbucks et de sa sirène à deux queues
Chapitre 3 : La sirène : histoire du mot et de la femme ailée devenue aquatique


Sources

https://www.etymonline.com/word/mermaid
https://en.wikipedia.org/wiki/Mermaid_Tavern
https://www.persee.fr/doc/rnord_0035-2624_1996_num_78_315_5120_t1_0390_0000_3
https://www.britannica.com/topic/Siren-Greek-mythology
https://www.britannica.com/topic/Harpy
https://mythologica.fr/grec/sirene.htm
https://mythologica.fr/grec/harpie.htm
https://www.britannica.com/topic/mermaid
Dictionnaire historique de la langue française, Alain Rey, Le Robert, 2011

Bousquet Jacques. Jacqueline Leclercq-Marx. — La sirène dans la pensée et dans l’art de l’Antiquité et du moyen âge. Du mythe païen au symbole chrétien. » Bruxelles, Acad. royale de Belgique, 1997. In: Cahiers de civilisation médiévale, 42e année (n°167), Juillet-septembre 1999. pp. 297-301. https://www.persee.fr/doc/ccmed_0007-9731_1999_num_42_167_2760_t1_0297_0000_4


Deonna W. « Salva me de ore leonis ». A propos de quelques chapiteaux romans de la cathédrale Saint-Pierre à Genève. In: Revue belge de philologie et d’histoire, tome 28, fasc. 2, 1950. pp. 479-511. DOI : https://doi.org/10.3406/rbph.1950.1876 www.persee.fr/doc/rbph_0035-0818_1950_num_28_2_1876

Somville Pierre. Jacqueline Leclercq-Marx, La Sirène dans la pensée et dans l’art de l’Antiquité et du Moyen Âge. Du mythe païen au symbole chrétien. In: L’antiquité classique, Tome 70, 2001. pp. 553-554.

www.persee.fr/doc/antiq_0770-2817_2001_num_70_1_2472_t1_0553_0000_3

2 réflexions sur “Origine du mot mermaid

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.